Plasticienne, l’appareil photographique est pour moi un medium au même titre qu’un autre. Il me permet de noter, croquer, glaner plus facilement ce que le réel me donne à voir ou résiste à me donner à voir. Je cherche à m’émanciper d’un usage classique de ce médium que ce soit par la recherche de nouveaux supports, de techniques hybrides, et surtout d’un nouveau rapport à la réalité. Il me plait de bousculer le réel non pas pour m’en échapper mais pour mieux le questionner. Je cherche à produire une « image pensive » où peuvent apparaitre des sortes d’épiphanies, d’improbables situations poétiques et (ou) métaphoriques et je m’appuie sur la matérialité de la photographie pour donner chair à des imaginaires puissants